Asthme allergique : La méthode Gesret pour soulager la maladie

Cette méthode pour soigner l’asthme allergique tient son nom d’un ingénieur qui, à la suite du décès de son fils causé par une crise d’asthme mal soignée, a décidé d’entamer des recherches sur cette pathologie.

Ses recherches lui ont permis de découvrir les véritables causes de l’asthme allergique et par conséquent de proposer une solution naturelle pour traiter les causes et non les effets.

❧Qu’est-ce que l’asthme allergique ?

L’asthme allergique est une maladie inflammatoire chronique provoquée par une réaction d’hypersensibilité des bronches à certains allergènes ou facteurs irritants.
C’est une pathologie qui touche de plus en plus de personnes chaque année. En 2006 on a recensé près de 4.15 millions de français souffrant d’asthme allergique.
Les complications sévères peuvent parfois apparaître d’où l’importance de se faire suivre en cas d’asthme allergique.

❧Ce que dit la médecine conventionnelle :

En médecine, l’asthme est défini par une inflammation permanente des bronches. Cependant, une inflammation est tout simplement une réaction de défense normale de l’organisme.
Les traitements prescrits aux asthmatiques s’attaquent donc à l’inflammation des bronches et non à sa cause, les obligeant à prendre pour le reste de leur vie des traitements contraignants à base de corticoïdes.

❧Ce que dit Jacques Gesret :

Chaque fonction est régie par une structure, en l’occurrence la cage thoracique pour la fonction respiratoire. Et c’est en observant la cage thoracique de plusieurs asthmatiques que Jacques Gesret a découvert qu’ils présentaient tous les mêmes anomalies : un thorax plus petit à droite qu’à gauche, une jambe plus courte à droite, une épaule droite plus basse, la tête qui s’incline naturellement à gauche lorsque le patient est allongé ainsi qu’un axe des incisives du bas décalé à gauche.

De plus, il apparaît clairement une réduction de mobilité articulaire de l’étage vertébral touchant les fibres sympathiques très myélinisées, fibres qui envoient l’information nerveuse au cerveau de type « piqûre ».
Or cette compression entraîne l’envoi d’informations erronées de type “brûlure” et non “piqûre” déclenchant ainsi une réaction défensive de l’organisme qui se traduit dans la plupart des cas par une crise d’asthme.

Après avoir examiné de nombreux patients et effectué de nombreuses recherches à ce sujet, Jacques Gesret a mis au point des techniques de manipulations douces et sans douleur pour restructurer la cage thoracique et le corps d’un asthmatique permettant ainsi de soulager durablement l’asthme allergique.

❧La méthode Gesret en trois points :

  • Déceler les causes locales qui déclenchent une crise d’asthme
  • Apporter une explication censée sur la mise en route d’une action parasympathique
  • Remise en ordre de marche des neurones sensitifs pour stopper l’envoi de messages erronés par le biais de massages et manipulations.

C’est une méthode naturelle qui peut paraître surprenante mais qui permettrait également de traiter d’autres pathologies comme le psoriasis, l’eczéma ou encore la sclérose en plaque.