La gemmothérapie, encore appelée « médecine des bourgeons » constitue une partie de la phytothérapie encore largement inconnue du grand public, en raison notamment, du manque de publications accessibles en la matière, mais également par l’emploi d’une forme galénique peu adaptée.

Qu’est-ce que la gemmothérapie ?

La gemmothérapie est l’utilisation de tissus embryonnaires végétaux en croissance tel que les jeunes pousses, bourgeons frais, radicelles, préparés par macération dans un mélange eau-alcool-glycérine pour obtenir un extrait de l’on appelle “macérat glycériné”.

Historiquement, c’est au Moyen Âge sous l’impulsion de la philosophie alchimique que l’on commença à employer les bourgeons. Ces recherches empiriques disparurent assez rapidement, notamment en raisons des techniques de stabilisation fixant imparfaitement les complexes probiotiques actifs des bourgeons et de l’importance prise alors par les autres parties des plantes médicinales plus anciennement connues.

Vers les années 1950, le Dr Niehans se faisait connaître par l’utilisation de cellules fraîches d’origine animale.
Dans les années 1970, sur base des résultats de son collègue Niehans, le Dr P. Henry, médecin belge, a étendu la méthode au règne végétal en étudiant toute une série de bourgeons et jeunes pousses.

Les différentes formes galéniques :

La forme galénique classique, macérat 1D : le bourgeon frais est en mis en macération dans un mélange alcool-glycérine. Le liquide obtenu est alors appelé macérat-mère ou macérat concentré. Cette forme présente des inconvénients notamment sur le fait que la posologie est fastidieuse (de 50 à 150 gouttes par jour) et que par conséquent la quantité d’alcool ingéré par jour soit importante.

Le macérat glycériné concentré : c’est une nouvelle méthode galénique qui utilise directement le macérat glycériné concentré et non sa dilution.
Cette formule offre bien plus d’avantages aussi bien sur l’efficacité que sur la facilité d’emploi et de conservation.

Le bourgeon de cassis : un anti-inflammatoire naturel

En gemmothérapie, l’efficacité du bourgeon de cassis n’est plus à prouver.
C’est un anti-inflammatoire naturel puissant et ses actions sont nombreuses :

Système nerveux : remède contre le manque d’ardeur, la fatigue et la somnolence. Le bourgeon de cassis a une action stimulante sur le cortisol sanguin et intervient dans le choc anaphylactique comme antihistaminique.

Système rénal : excellent diurétique, le bourgeon de cassis agit dans les insuffisances rénales et est recommandé dans les traitements de la prostatite chronique et de la goutte.

Affections cutanées : il neutralise l’effet des piqûres, des urticaires aiguës et chroniques, l’acné, le psoriasis et les eczémas.

Articulations : grâce à son activité anti-inflammatoire puissante, le bourgeon de cassis est considéré comme un puissant anti-rhumatismal pouvant remplacer la cortisone chimique. Il est également le principal remède naturel contre l’arthrose tout en améliorant la souplesse des ligaments et tendons.

Système circulatoire : le bourgeon de cassis exerce une action phlébotonique, vasculo-protectrice au niveau sanguin. Anti-infectieux, il intervient dans la mononucléose et dans les suites antibiothérapie.